Get Adobe Flash player

Déroulement d'une séance (environ 45 mn)

Après avoir pris connaissance du problème, le Micro-ostéothérapeute demande au patient de s’installer en décubitus dorsal, procède à une écoute des  mouvements au niveau du crâne, prend connaissance de l'existence de liberté ou de restriction de ces mouvements. Tout cela dans une très grande douceur presque sans bouger les mains. A l'issue de cette écoute, le praticien va s'intéresser au sacrum, que nous pourrions comparer à un clavier d’ordinateur. C'est sur lui qu’il va effectuer la plupart des corrections, chaque pièce osseuse du crâne étant reliée à un certain nombre de vertèbres. Toute la force de la Micro-ostéo® consiste à interroger le crâne et à envoyer ensuite les informations correctrices sur le clavier sacré pour toutes les lésions adaptatives,et sur d'autres parties du corps pour les lésions primaires.

Ce protocole impose deux conditions sans lesquelles la Micro-ostéo® ne développe aucun effet.


La première de ces conditions réside dans la légèreté du  contact des doigts sur le corps du patient. Plus le contact est lourd, plus le corps se tait ; plus l'interrogation est subtile, plus la réponse apparaît dans toute sa clarté.

La seconde condition, c'est le poids de l'intention. Le poids de l'intention signifie que le praticien doit être là, seulement là, tout à fait là et qu'un lien puissant unit sa pensée et ses doigts. Ce qui transite par ses doigts n'est qu'une information de libération des unités osseuses, et l'on comprend mieux alors qu'un appui trop lourd soit tout à fait inutile. Les mains ne sont qu'un outil de transmission, un traducteur de la pensée pour relancer le mouvement respiratoire primaire. Lorsque les deux conditions sont réunies, l'efficacité de la Micro-ostéo® est telle que parfois une seule séance suffit à rééquilibrer l'organisme et donc éliminer les douleurs.